Navigation de recherche

Navigation

Recherche


LA PROTECTION DES PIETONS ET DES PASSAGERS DES VEHICULES DE TRANSPORT PUBLIC DE PERSONNES

Notre pays a célébré hier sa première journée nationale de l’Organisation pour la sécurité routière en Afrique de l’Ouest (OSRAO). Le thème retenu pour l’occasion était la « protection des piétons et des passagers des transports en commun dans la circulation ». L’Agence nationale de la sécurité routière (Anaser) a mis à profil l’événement pour former 150 chauffeurs et conducteurs routiers de l’urbain à la protection des piétons et des passagers.

 

Le lancement de la journée a été fait à la gare routière de Sogoniko par le président du conseil d’administration de l’Anaser, le général Souleymane Sidibé, en présence de la directrice générale de la structure, Mme Assa Sylla, et des responsables des syndicats des transports.

L’idée d’organiser une journée dédiée à l’OSRAO est née de la volonté des pays de la CEDEAO de fédérer leurs efforts en vue de combattre le fléau de l’insécurité routière. La présente journée, la première du genre, sera désormais célébrée le 8 mai de chaque année conformément à une décision de l’OSRAO.

Les statistiques d’accidents dans le District de Bamako, au titre de l’année 2013, révèlent que sur un total de 4127 accidents enregistrés, les accrochages auto-auto dans lesquels sont impliqués les transports en commun portent sur 2852 accidents. De même au plan national, 29% des piétons victimes d’accidents sont malheureusement tués sur les routes contre 18% des passagers et 7% des chauffeurs, a souligné le PCA de l’Anaser, Souleymane Sidibé.

« Le Mali en tant que membre fondateur de l’OSRAO s’est engagé à faire de la lutte contre l’insécurité routière un combat d’envergure », a-t-il ajouté, justifiant la formation des chauffeurs par la densification du trafic routier au niveau urbain et son corollaire d’accidents de tous genres.

L’Anaser a aussi déployé au niveau des passerelles de la capitale des équipes de sensibilisation des usagers de la route sur l’intérêt des piétons à emprunter ces ouvrages de préservation de leur sécurité.

Mme Assa Sylla s’est réjouie de la tenue cette journée qui vise à apporter un changement de comportement chez les usagers de la route et de prévenir les accidents dans les transports en commun et chez les piétons. « Les passagers et les piétons sont quotidiennement exposés aux accidents du fait de leur mobilité, mais également de la persistance du transport mixte dans certaines parties du pays », a constaté la directrice générale de l’Anaser qui a réitéré l’engagement de la structure à sensibiliser et informer sur les inconvénients de la pratique du transport mixte.

Créée en 2008, l’OSRAO doit aider à réduire le nombre et la gravité des accidents de la circulation routière. L’organisation regroupe les Etats d’Afrique de l’ouest sous les auspices de la CEDEAO. L’initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’une organisation pour discuter et harmoniser les politiques de prévention routières.

Informations supplémentaires