Navigation de recherche

Navigation

Recherche


Message de Monsieur Soumana Mory COULIBALY, Ministre des Transports à l’occasion de la Journée Nationale de la Courtoisie sur la Route

Mes chers compatriotes, usagers de la route ; 

Le  Mali, à l’instar de plusieurs pays francophones, organise demain 24 mars 2019, la Journée Nationale de la Courtoisie sur la route.

La  plupart des observateurs ont le sentiment que l’agressivité sur la route a augmenté et beaucoup d’usagers de la route  affirment qu’ils sont parfois agacés par le comportement des autres.

Ces comportements   sont  souvent  sources de conflits et d’accidents de la circulation routière. Il s’agit des injures, des klaxons, des gestes désobligeants, des stationnements en pleine chaussée, le refus d’obtempérer aux injonctions des agents de la police routière, etc.

 

Pour vaincre cette incivilité, conformément à la vision du Président de la République Son Excellence Ibrahim Boubacar KEITA en matière de sécurité routière, il devient indispensable d’améliorer le comportement de nos concitoyens  sur la route et dans les villes, et d’instaurer une meilleure cohabitation entre les différents usagers : automobilistes, piétons, deux-roues, tricyclistes, étant entendu que la courtoisie sur la route, c'est un comportement de tous les jours.

Il s’agit de leur réapprendre à communiquer et à partager l’espace public qui est la route, pour que celui-ci ne soit plus un lieu de conflit, mais d’harmonie.

C’est dans ce contexte que la 2e  session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale de la Sécurité routière tenue le 23 février 2011,  a  recommandé d’organiser tous les 24 mars,  à l’instar de la communauté internationale, la Journée Nationale de la Courtoisie sur la route.

Elle est placée sous le signe du respect d'autrui et de la responsabilité des usagers et  doit aboutir à un impact positif sur le comportement des usagers  et  contribuer à la baisse du taux de mortalité sur les routes.

La huitième (08ème) édition  de  cette  Journée Nationale de la Courtoise sur la route  a pour thème : « Le respect des injonctions des agents de la police routière».

Ce thème en appelle à la responsabilité des conducteurs d’engins motorisés pour le respect des injonctions des policiers et des gendarmes chargés de la régulation de la circulation routière.

En effet, le constat est  que ceux qui sont chargés de réguler la circulation routière sont souvent la cible de propos discourtois et de refus d’obtempérer à leurs injonctions.

Mes chers compatriotes ;

Cette journée est  l'occasion de mettre l'accent sur les règles évidentes de courtoisie dans la circulation routière.

C’est aussi le lieu de rendre un hommage mérité à nos porteurs d’uniforme, singulièrement ceux qui assurent la police de la circulation routière.

Au programme, il est prévu :

  • des actions de communication dans la presse écrite et audiovisuelle ;
  • des actions de sensibilisation au niveau de certains carrefours stratégiques de Bamako, Kati et dans les capitales régionales.

La Journée Nationale de la Courtoisie placée sous le signe du respect d'autrui et de la responsabilité des usagers, doit aboutir à un impact positif sur le comportement des usagers  et  contribuer à la baisse du taux de mortalité sur les routes.

Mes chers compatriotes ;

Je voudrais aussi m’appesantir sur trois catégories de piétons particulièrement vulnérables. Il s’agit des personnes âgées, des enfants et des personnes en situation de handicap.

Leur âge, leur petite taille et leur situation de handicap font d’eux des usagers particulièrement vulnérables.

Avant de terminer, je lance un appel pressant à tous les usagers de la route pour que la voie publique reste un espace collectif où automobilistes, deux roues et piétons sont soumis à l’obligation de respect du Code de la route sous l’œil vigilant de la Police routière.

JE VOUS REMERCIE

 

 

 

 

Informations supplémentaires